DIABOLIC-Methandienone-Dianabol-10mg-50tab-Cooper

$24.00

Description

Acheter stéroïde Diabolic

 

Les effets de Dianabol (D-Bol)

Dianabol, connu par son nom scientifique et chimique comme Methandrostenolone (et / ou Methandienone), est le stéroïde anabolisant le plus populaire et le plus utilisé par les bodybuilders et les athlètes aujourd’hui. Il a gagné sa popularité à la fin des années 1950 et tout au long de « l’ère d’or du bodybuilding » des années 1960 et 1970. Methandrostenolone a été introduit dans la communauté pharmaceutique et médicale par le Dr John Ziegler dans le milieu des années 1950 comme une réponse américaine à l’utilisation soviétique de la testostérone chez leurs athlètes olympiques. Le Dr Ziegler et son équipe ont ainsi créé Methandrostenolone, qui a ensuite été introduit sur le marché sous le nom commercial de Dianabol par la société pharmaceutique Ciba. Il a été le premier stéroïde anabolisant actif par voie orale à être synthétisé et vendu sur le marché médical.

Dianabol a tendance à être favorisée par les bodybuilders et les athlètes en quête de prise de masse et de force.

Dianabol contient une activité oestrogénique modérée et il est donc sujet à l’aromatisation par l’enzyme aromatase, qui est l’enzyme responsable de la conversion des androgènes en œstrogènes. Le Dianabol est généralement connu pour ses effets secondaires oestrogéniques de rétention d’eau, risque de gynécomastie, pression artérielle élevée (souvent en raison de la rétention d’eau), et la rétention / gain de graisse possible en raison de l’œstrogène. Dianabol produira moins de force et est moins androgénique que la testostérone. Dianabol possède une côte androgénique de 40-60 comparée à la cote androgénique de 100 de la testostérone. Cependant, le risque d’effets secondaires androgéniques est toujours présent, surtout chez les individus sensibles aux effets androgène. Les effets secondaires androgènes peuvent inclure: un risque accru de calvitie si l’individu possède le trait génétique de la calvitie, augmentation de la sécrétion de sébum (peau grasse), l’acné, augmentation de la pilosité faciale et la croissance des cheveux.

 

Effets secondaires de Dianabol

Le profil d’effets secondaires de Dianabol est variable. L’effet secondaire le plus important de Dianabol est celui des effets liés aux œstrogènes, bien que des études aient indiqué que l’action de Dianabol sur l’enzyme aromatase (CYP19) est modérée.

Cela inclut la rétention d’eau et les gonflements, ce qui signifie que ce stéroïde oral va augmenter la pression artérielle ainsi que l’acné et la gynécomastie (développement du tissu mammaire). L’effet secondaire le plus important de Dianabol a tendance à être le gonflement et la rétention d’eau, suivie par la gynécomastie. Ces effets secondaires peuvent être atténués par l’utilisation d’anti-oestrogènes tels que les inhibiteurs de l’aromatase, Exemestane (Aromasin) et Arimidex, les bloqueurs d’œstrogènes (SERM) Nolvadex (citrate de tamoxifène) et Clomid.

Dianabol peut produire des effets secondaires androgènes (bien que moins prononcé que la testostérone). Il y a des risques d’acné, de peau huileuse, de calvitie et d’hyperplasie bénigne de la prostate.

Le deuxième “effet secondaire” ou plutôt inconvénient du Dianabol est son hépatotoxicité (toxique pour le foie). Il est conseillé de limiter les durées de cycle à 4 à 6 semaines au maximum, et de compléter avec des protections du foie comme le samarin et d’éviter les doses élevées.

Enfin, Dbol est très connu pour sa forte nature inhibitrice sur le HPTA (Hypothalamic Pituitary Testicular Axis). Des études cliniques ont été menées sur l’action inhibitrice de Dianabol sur la testostérone chez l’homme, et elles ont démontrés que des doses aussi faibles que 15 mg par jour pendant 8 semaines provoquaient une baisse de 69% des taux de testostérone.

Mis à part ces effets secondaires, Dianabol, comme tout stéroïde anabolisant, peut altérer les niveaux de cholestérol et agir négativement sur le système cardiovasculaires.