Anadrol 50 – 60 tabs – 50mg – SIS Labs

$98.00

Description

Acheter Anadrol 50

Caractéristiques chimiques de l’Oxymetholone:

Anadrol est un dérivé de Dihydrotestosterone (DHT), appartenant à la famille des stéroïdes anabolisants dérivés de Dihydrotestosterone (DHT).D’autres stéroïdes appartiennent à cette ‘famille DHT’ de stéroïdes anabolisants comprenant le Winstrol, Primobolan, Masteron, Anavar, ainsi que plusieurs autres qui sont tous des dérivés de DHT. Le facteur commun à tous ces analogues de la DHT est que, d’une manière ou d’une autre, ce sont toutes des formes modifiées de DHT et donc que la DHT pourrait être considérée comme l’hormone père ou mère de ces stéroïdes anabolisants. Anadrol diffère de son hormone mère la DHT grâce à l’addition d’un groupe méthyle attaché à lui, ainsi qu’un groupe 2-hydroxyméthylène attaché à un carbone dans le premier cycle cycloalcane de la structure stéroïdienne. Ces modifications permettent à Anadrol de rester actif dans le tissu musculaire, où la dihydrotestostérone serait normalement rendue inactive par sa réduction à d’autres métabolites une fois qu’il pénètre dans le tissu musculaire. L’enzyme responsable de faire cela à la dihydrotestostérone, qui est présente en grande quantité dans le tissu musculaire, est la 3-hydroxystéroïde déshydrogénase. Avec les modifications chimiques mentionnées, cette enzyme n’interagit pas avec Anadrol. Cela permet à Anadrol d’être fortement actif dans le tissu musculaire, et c’est pourquoi il est très puissant. Anadrol possède un indice anabolisant de 320 (un peu plus de 3 fois la force de la testostérone, avec un indice anabolisant de 100). Il a également été déterminé que Anadrol possède également une force androgénique réduite par rapport à celle de la testostérone, où Anadrol détient une cote androgénique de 45 (par rapport à la côte androgénique de testostérone de 100). Ceci est à prendre en compte avant d’acheter Anadrol au bon prix pour un cycle de prise de masse car il est recommandé de prendre l’anadrol avec de la testosterone pour décupler ses effets donc attention au choix des produits et de leur prix en fonction des quantités.

Une des caractéristiques uniques et mystérieuses d’Anadrol est que bien qu’il soit un dérivé de DHT, il possède un très haut niveau d’activité oestrogénique. Il est généralement connu que les stéroïdes anabolisants dérivés de la DHT devraient être incapables de se transformer en œstrogène par l’intermédiaire de l’enzyme aromatase et, par conséquent, ne provoquer aucun effet œstrogénique, mais cela est très différent avec Anadrol. Anadrol est bien connu pour provoquer la rétention d’eau, la gynécomastie, et d’autres effets œstrogéniques sur le corps, même si elle ne se transforme pas en œstrogène. On pense qu’Anadrol agit lui-même comme un œstrogène dans certains tissus. Cela sera développé et discuté plus tard, mais il est impératif pour tout utilisateur potentiel de comprendre d’abord que, bien qu’Anadrol soit un dérivé de la DHT, on ne connaîtra pas les gains sec et dure typiquement observés avec les autres dérivés de DHT. Anadrol est connu pour ses effets œstrogéniques qui ne peuvent pas être combattus avec les inhibiteurs de l’aromatase en raison de son incapacité à se convertir en œstrogène.

Anadrol est un stéroïde anabolisant actif par voie orale, ce qui signifie qu’il a été C17 Alpha Alkylated afin de permettre au stéroïde anabolisant de faire le premier passage dans le foie sans subir de destruction par le métabolisme du foie. Anadrol, cependant, est très bien connu pour son hépatotoxicité très sévère, qui sera expliqué plus en détail sous peu. Les modifications chimiques et la structure chimique d’Anadrol (y compris son alpha alkylation C17) le rendent très résistant à la rupture hépatique (métabolisme hépatique). Plus la résistance hépatique est grande, plus la toxicité et la pression sur le foie sont importantes – et Anadrol est connu pour sa toxicité hépatique, et il est peut-être considéré comme le stéroïde anabolisant oral le plus toxique du foie.

Effets secondaires d’Anadrol:

Anadrol est un stéroïde anabolisant alpha-alkylé C-17 alpha-actif, et en tant que tel, il présente une hépatotoxicité et des effets négatifs en ce qui concerne le foie. Anadrol est, en fait, le pire pour cela parmi tous les stéroïdes anabolisants disponibles dans le commerce. Il est fort possible que cela ait été exagéré au sein de la communauté du bodybuilding, mais il faut néanmoins le prendre très au sérieux. Fait intéressant, Anadrol possède une modification chimique qui est en fait censée réduire l’hépatotoxicité. La réalité, cependant, est que Anadrol soulève encore des marqueurs enzymatiques du foie pendant l’utilisation comme démontré dans des études avec des patients VIH et SIDA. Il est donc fortement conseillé de limiter Anadrol à des durées de cycle ne dépassant pas 4 à 6 semaines d’utilisation, et de compléter avec des protections du foie.

Les choses deviennent étranges avec Anadrol quand d’autres effets secondaires sont passer en revus. Il est bien connu que Anadrol est un dérivé de DHT (Dihydroteststerone), et ne se convertit donc pas en oestrogène. Cependant, les effets secondaires estrogéniques sont connus avec Anadrol, produisant des effets secondaires tels que la rétention d’eau (souvent rapportée comme extrême) avec des augmentations concomitantes de la pression artérielle, et le développement de la gynécomastie. L’utilisation d’un SERM (tel que Nolvadex) atténuera la gynécomastie, mais ne résoudra pas les problèmes de rétention d’eau (et de tension artérielle). Les inhibiteurs de l’aromatase ne fonctionneront pas avec Anadrol, car il n’a aucune interaction avec l’enzyme aromatase pour commencer. Bien qu’il soit spéculé que Anadrol puisse agir comme un progestatif causant ces effets secondaires, des études ont démontré qu’Anadrol ne possède pas de propriétés progestatives. L’explication la plus probable (mais non confirmée) serait qu’Anadrol peut interagir directement avec le récepteur d’œstrogène, ou qu’un métabolite d’Anadrol pourrait le faire aussi.

L’évidence de métabolites étranges d’Anadrol devient encore plus forte quand d’autres effets secondaires d’Anadrol sont étudiés. Par exemple, en termes d’effets secondaires androgènes, ils ont tendance à être assez réduit par rapport à la testostérone. Cependant, Anadrol ne convertit pas en DHT et est métabolisé en 17-alpha-méthyl dihydrotestostérone (Mestanolone). Mestanolone est un androgène plus fort, et donc un certain degré d’effets secondaires androgènes peuvent être attendus d’Anadrol (tels que la peau grasse, l’acné, la calvitie masculine, l’hyperplasie bénigne de la prostate, etc.).

Enfin, comme pour tous les stéroïdes anabolisants oraux, Anadrol a tendance à influer négativement sur le système cardiovasculaire de manière extrême, produisant de vastes altérations des profils de cholestérol sanguin (à la fois pour les LDL et les HDL)

Produits comparables

Produits comparables pour la prise de masse

Produits
Prise de masse
Force
Effets secondaires
Conservation des gains
Perte de poids/Eau
Forme
Turinabol
5/5
5/5
3/5
3/5
0/5
Orale
Trenbolone Enanthate
5/5
5/5
4/5
3/5
3/5
Injectable
Trenbolone Acetate
5/5
5/5
3/5
3/5
3/5
Injectable
Trenbolone Acetate
5/5
5/5
4/5
2/5
3/5
Injectable
Sustanon (Testo Mix)
4/5
3/5
2/5
3/5
2/5
Injectable
Equipoise (Boldenone)
4/5
3/5
2/5
2/5
2/5
Injectable
Dianabol (Methandienone)
3/5
3/5
3/5
2/5
0/5
Orale/Injectable
Anadrol (Oxymetholone)
5/5
5/5
3/5
3/5
0/5
Orale

Produits comparables pour la prise de force

Produits
Prise de masse
Force
Effets secondaires
Conservation des gains
Perte de poids/Eau
Forme
Anadrol (Oxymetholone)
5/5
5/5
3/5
3/5
0/5
Orale
Anavar (Oxandrolone)
2/5
4/5
1/5
5/5
3/5
Orale
Halotestin (Fluoxymesterone)
1/5
5/5
4/5
2/5
3/5
Orale
Trenbolone Enanthate
5/5
5/5
4/5
3/5
3/5
Injectable
Trenbolone Acetate
5/5
5/5
3/5
3/5
3/5
Injectable
Trenbolone hexahydrobenzylcarbonate
5/5
5/5
4/5
2/5
3/5
Injectable
Masteron (Drostanolone)
3/5
4/5
2/5
3/5
4/5
Injectable
HGH
4/5
4/5
1/5
4/5
4/5
Injectable
Testosterone Propionate
4/5
4/5
3/5
3/5
2/5
Injectable

Aides et protections

Protection du foie

Ce produit peut endommager votre foie, il est recommandé de prendre Samarin.
Entre 2 et 4 comprimés par jour pendant la cure

 

Anti-œstrogènes/Inhibiteur de l’aromatase

Ce produit est œstrogènique et s'aromatise, il est recommandé de prendre Arimidex ou Nolvadex.
1 comprimé tous les 2 jours pendant la cure

 

Relance (Post Cycle Therapy)

Pour une bonne récupération après votre cure, il est conseillé de prendre du Nolvadex et du Clomid pour votre Relance (Post Cycle Therapy)
1 comprimé de Nolvadex et 1 comprimé de Clomid par jour pendant 20 jours après la cure