Provironum 25mg – 10 tabs Bayer-Shering

$36.00

Description

Acheter Stéroïde Provironum 25

 

Propriété et actions de Provironum

Provironum est un dérivé de dihydrotestostérone (DHT). C’est un anabolisant extrêmement faible, ce qui explique pourquoi Provironum est appelé un androgène (ou stéroïde androgène). Des études ont démontré la raison de ses faibles effets anabolisants.

Mesterolone a été découvert et introduit sur le marché pour usage médical en 1934. En plus de son utilisation médicale, le mesterolone a été utilisé pour améliorer le physique et la performance, bien qu’il ne soit pas couramment utilisé pour cela à cause de ses faibles effets anabolisants.

Le mésterolone, vendu sous la marque Provironum entre autres, est un médicament à base d’androgènes et de stéroïdes anabolisants, qui est utilisé principalement dans le traitement de faibles niveaux de testostérone.Il a également été utilisé pour traiter l’infertilité masculine, bien que cette utilisation est controversée.

Un avantage bien connu de Provironum est également sa capacité à agir comme un anti-œstrogène en tant qu’inhibiteur d’aromatase. Il convient de noter, cependant, que son activité en tant qu’inhibiteur d’aromatase n’est pas considérée comme forte comme Aromasin, Arimidex ou Letrozole, mais elle fonctionne toujours et peut être utilisée en tant que telle. En tant qu’inhibiteur d’aromatase, il peut être comparée à Arimidex, mais il est légèrement inférieure en termes de force.

 

Effets secondaires de Provironum

Provironum ne comporte aucun risque à n’importe quel dosage au niveau des effets secondaires oestrogéniques. En fait, Provironum agit comme un anti-œstrogène en tant qu’inhibiteur d’aromatase dans le corps. Cela peut entraîner l’atténuation des effets secondaires œstrogéniques d’autres stéroides par la réduction des œstrogènes.En raison de cet effet de Provironum, il a été utilisé médicalement dans le traitement de la gynécomastie et des cancers du sein en raison de sa forte nature androgénique combinée à ses capacités anti-oestrogéniques.

Parce que Provironum est principalement un androgène, il comporte le risque d’effets secondaires androgènes courant, et ils seront plus prononcés avec des doses élevées. Les effets secondaires androgènes de Provironum comprennent: une augmentation de la peau grasse (à cause de la production/sécrétion accrue de sébum), une augmentation de la quantité et la croissance des poils, ainsi que le risque accru de MPB (Calvitie) chez ceux qui sont génétiquement sensible ou prédisposé à cela. Les femmes seront également sujettes à la virilisation par l’utilisation de Provironum, qui sera le développement des caractéristiques masculines chez les femmes (c’est-à-dire l’augmentation de la gravité de la voix, la croissance des poils au visage, l’élargissement du clitoris, etc.). Il est également important de noter que Provironum étant déjà un dérivé de la DHT, des produits comme le Finasteride, le Proscar ou le Dutasteride ne feront absolument rien pour réduire les effets secondaires androgènes potentiels de Provironum.

Parce que Provironum n’est pas alkylé en C-17 alpha, la recherche a montré qu’il n’est pas hépatotoxique, et les problèmes de foie sont improbables avec ce stéroïdes.

Les effets secondaires de Provironum ont des impacts sur le système cardiovasculaire. Des études ont montré que 100 mg de Provironum par jour pendant 6 mois ont eu des effets négatifs importants sur les taux de cholestérol, augmentant le mauvais cholestérol (LDL) et diminuant le bon cholestérol (HDL) de 65% et 35% respectivement.

Il est également probable que Provironum puisse avoir un effet suppresseur sur la production naturelle endogène de testostérone (bien que cela soit considéré comme très faible). Néanmoins, des études ont démontré que 150 mg ou moins par jour de Provironum n’engendre aucune suppression significative de production naturelle de testostérone. Dans ces mêmes études, des doses plus élevées (300 mg ou plus par jour) ont entraîné une suppression significative des niveaux de testostérone.